LIVRES

      L'Aventure intérieure

       Histoire d'un destin modifié

Photo originale.jpg
NOUVEAU Livre
Histoire d'un destin modifié
H. destin modifié site web.jpg

 

Ce récit retrace le cheminement thérapeutique d’un jeune homme pour retrouver la sagesse de l'instinct et le respect de ses rythmes naturels. Il décrit ses tâtonnements dans la quête d’un équilibre et ses efforts pour venir à bout de ses difficultés intérieures.

Il expose la façon dont nous faisons parfois de nos problèmes thérapeutiques une quête spirituelle et lève le voile sur le commerce des besoins qui domine fréquemment nos relations amoureuses.

Ce livre a été écrit en 1996 sur la base d’un mémoire marquant la fin de la formation en « Médiation Thérapeutique » et son accomplissement. Il précède l’ouvrage intitulé « L’Aventure intérieure » publié par l’auteur en 2010.

Il rend hommage à Jean Ambrosi, maître d’œuvre de la Médiation thérapeutique et à Marie-Christiane Beaudoux qui l’a accompagné dans le développement de cette approche originale appelée plus tard « La Relance de la dynamique personnelle ».

Darpan : "Nous sommes attachés à toutes sortes de "ventres" ou "nids". Cela peut être une personne, un lieu, une activité et tout ce qui nous donne une sensation de confort, de chaleur et de sécurité. Nous recherchons ces "ventres" à l'extérieur comme à l'intérieur à travers le couple, la famille, une passion, un endroit ou une addiction.

Lorsque nous perdons l'un de ces "ventres", nous vivons un écroulement, une perte douloureuse. Quelque chose d'irréparable et de vital vient de se produire et notre univers s'écroule : une fin du monde. Nous avons alors la nostalgie de ces "ventres" que nous nous efforçons de recapturer à travers le souvenir ou en déployant bien des efforts pour en retrouver ou en créer d'autres.

Les êtres et les choses peuvent ainsi devenir des enfermements sécurisants mais étouffants, des lieux de dépendances douloureuses dont nous aimerions nous affranchir sans en avoir les moyens.

Cet ouvrage offre des pistes utiles pour nous libérer de la préoccupation de trouver et de conserver ces "ventres" à l'extérieur afin de trouver son autonomie et de mieux tenir sur ses propres jambes."